Votre panier est vide  Votre compte

Eux et toi

Ils veulent te mettre dans des boîtes, mais elles sont toutes trop petites pour toi.

Ils te poussent dans des tiroirs, mais tu laisses toujours quelque chose dépasser.

Ils te prêtent des opinions, des idéologies, des incohérences, des contradictions, mais eux-mêmes se perdent et font des nœuds dans leurs pensées.

Ils t’ont tous voulu à leur table. Mais tu n’as jamais partagé leur pain.

Tu ne t’es laissé définir par personne. Tu ne t’es laissé enfermer par personne. Quiconque croit te posséder te perd le lendemain. Quiconque croit te connaître se demande, juste après, qui tu es.

Tu n’étais pas là pour répondre à leur question. Mais faire mûrir les leurs.  Tu n’étais pas là pour vérifier leurs théories sur l’humain. Mais pour leur en montrer les limites.

Et ils n’ont rien compris. Ou ils ne l’ont que trop compris. Certains idéaux ne sont honorables qu’en demeurant virtuels. Il n’est pas bon de montrer à des hommes, devant leur miroir, qu’ils peuvent devenir meilleurs. Il est bon de faire des discours et de juger ses frères. Il n’est pas bon d’incarner une quelconque possibilité de changement.

Mais tu es allé jusqu’au bout. Et, de là-haut, tu continues.

Vous devez être connecté pour poster un commentaire